FOURRE-TOUT

L’INTEGRANT CIVIQUE A L’HONNEUR 

Le dernier dimanche précédent la journée internationale des migrants (18 décembre) a été choisi par la Communauté flamande de Belgique pour honorer les nouveaux migrants. La première journée de l’intégration civique a eu lieu en 2007. L’événement a lieu dans toute la Flandre et à Bruxelles, en Néerlandais, langue officielle de la communauté flamande et deuxième langue officielle dans la Région de Bruxelles – Capitale. Cette fois-ci, la journée de l’intégration civique aura lieu le dimanche 14 décembre 2008 à partir de 14 heures dans les cinq provinces de la Flandre et à Bruxelles.    Toutes les personnes ayant obtenu leur certificat du cours d’orientation sociale en Flandre et à Bruxelles seront mises à l’honneur. Ces nouveaux citoyens ont eu l’occasion de recevoir des informations qui leur permettront de se retrouver dans le labyrinthe d’un Etat  fédéral belge d’une complexité plus étendue que son territoire. Pour offrir le maximum de chances aux primo arrivants, la Flandre a, dès 2004, mis en place une politique cohérente d’intégration civique. Assuré par des associations agréées par le gouvernement flamand, ce programme s’adresse chaque année à plus de cinq  milles personnes de diverses origines, des pays voisins comme la France à la lointaine Chine, en passant par l’Afrique et le Moyen-Orient. Des personnes en formation de famille, des regroupés familiaux, des travailleurs migrants, des demandeurs d’asile et réfugiés reconnus, chacune y passe soit par obligation décrétale, soit à titre simplement gracieux (citoyens de l’Union Européenne, par exemple). En 2008, pour la seule région de Bruxelles – Capitale, plus de 1600 personnes ont été accueillies par l’association BON  qui leur a offert des cours d’orientation sociale et des cours de langue. Remarquons que les associations formant les huit bureaux d’accueil (cinq provinces et les villes de Gand, Anvers et Bruxelles) ont reçu en cette année 2008 une dénomination commune en Néerlandais : « Inburgering » qui veut dire « intégration civique ». C’est cette activité qui va être commémorée en ce dimanche 14 décembre. La cérémonie sera marquée par des discours d’officiels, notamment par le message du ministre flamand en charge de l’intégration, Monsieur Marino Keulen, des interviews préalablement enregistrés dans un programme dit « Babbelbox » ainsi que d’autres témoignages à chaud des anciens apprenants du cours d’orientation sociale.  A l’occasion de cet événement, l’association BON (Brussels Onthaalbureau Nieuwkomers) de Bruxelles va lancer la banque à gaufres, une entreprise qui valorise les talents en échange de quoi les intéressés recevront une gaufre belge. Les clients mettent à disposition de la banque des activités ou leur savoir faire. La banque leur offrira en échange un réseau et une gaufre belge. Cette initiative née à Londres au cours de cette année de turbulence économique a pour but de montrer que ce n’est pas l’économie qui fait les gens, mais bien le contraire. Sources : www.bonvzw.be, www.citymined.org  

++++++++++++++++++++++++++++++++ ++++++++++++++++++++++

 LES JEUX OLYMPIQUES 

Ce vendredi 8 août 2008 à 8 heures 8 minutes et 8 secondes, heure de Pékin, la 29 ème Olympiade moderne vient d’être lancée dans un grand faste. Des mouvements d’ensemble aussi divers que variés exhibés par des jeunes et adultes chinois ont suivi l’entrée du drapeau chinois et des feux d’artifices multicolores. On aura remarqué des scènes montrant les grands traits de la grande civilisation millénaire chinoise. Culture, conquêtes, inventions scientifiques y ont été commémorées dans le grand stade olympique qui a abrité des milliers de spectateurs. Les chinois en ont donc profité pour rappeler leur contribution au patrimoine culturel de l’humanité : papier, boussole, poudre à canon, rames géantes, tout y a fait figure dans un ensemble de mouvements harmonieux. A l’occasion de cette 29 ème édition moderne des jeux olympiques, j’ai tenu à rassembler quelques notes sur ces manifestations grandioses. Et si l’homme avait été créé pour jouer, s’amuser et fraterniser avec ses semblables ? C’est une question qui me vient à l’esprit tout en jetant un coup d’œil sur l’écran de la télévision qui émet en direct de Pékin. Une autre question renvoie à l’histoire de l’humanité et des réjouissances imaginées par les ancêtres des humains. D’où viennent les jeux olympiques ?  Si nous parlons de jeux olympiques modernes, c’est qu’il y a eu leurs prédécesseurs dans l’antiquité. Les premiers jeux olympiques remontent à l’an 776 avant Jésus –Christ. L’initiative en revenait au roi d’Elide nommé Iphitos. Mais dans la tradition grecque, ces jeux destinés aux dieux seraient introduits par Héraclès, fils du dieu Zeus. Il y avait donc quelque chose de religieux dans ces jeux qui se déroulaient à l’Olympie, siège divin. Et les 600 pas parcourus par Héraclès après ses travaux auraient donné naissance à une unité de mesure, à savoir le « stade » mesurant une longueur d’environ 192 mètres. Tout a toujours un commencement historiquement réel ou imaginaire. Tout a également une rupture ou une fin. Les jeux olympiques ont connu leur ruptures et suspensions à travers l’histoire.  C’est au IV ème siècle de notre ère qu’un évêque catholique de Milan en Italie, Ambroise, a influencé l‘ empereur Théodose pour bannir ces jeux qui, pour l’église catholique constituaient un relent de paganisme. Mais l’histoire est parfois rebelle. Au XVII ème siècle, des Français, républicains, ont eu l’idée de restaurer les jeux olympiques. Ailleurs dans le monde des tentatives dans le même sens circulaient en Angleterre, au Canada, dans les pays scandinaves, etc. Finalement, en 1892, à l’occasion du 5 ème anniversaire de la fédération omnisports française célébré à la Sorbonne (Paris), le baron Pierre de Coubertin plaide pour la restauration des jeux olympiques. Un premier congrès mondial pour les jeux olympiques fut organisé  en 1894 à la Sorbonne avec une participation de 12 nations. L’idée de Coubertin fut adoptée et les premiers jeux olympiques modernes eurent  lieu à Athènes, en Grèce. A l’époque 241 athlètes ont participé à cette première édition.Retour aux sources donc avant de faire le tour du monde  jusqu’à ce 29 ème événement. Depuis 1896, tous les quatre ans, les jeux olympiques se sont déroulés en été jusqu’en 1920 non sans disciplines hivernales, tel que le hockey sur glace dont on a vu le spectacle à Anvers (Belgique, 1920). Et depuis 1924, des J.O. d’hiver ont été également définitivement adoptés. En principe donc, tous les quatre ans se déroulent les jeux olympiques. Quelques   interruptions causées par les deux grandes guerres du vingtième siècle ont eu lieu. C’est dire que l’idéal de la fraternité humaine, de la paix  et de l’égalité que prônaient les pionniers des J.O. modernes est loin d’être atteint. Espérons  que ce XXI ème siècle marquera le début de la fin des conflits pour permettre aux enfants de la terre de jouir de la civilisation du loisir. En attendant, préparons-nous à la trentième olympiade qui se déroulera à Londres en 2012, après l’intermède des JO d’hiver à Vancouver, au Canada en 2010. 

==============================

Les jeux olympiques en vingt questions 

1. En quelle année eurent lieu les jeux olympiques modernes ? Et dans quel pays ? Réponse : en 1896, en Grèce 2. A qui attribue-t-on généralement la création mythique des jeux olympiques de la Grèce antique ?  Réponse : Héraclès, fils de Zeus. 

3. Qui a fait supprimer les jeux olympiques en 393 après Jésus-Christ ? Réponse : l’évêque Ambroise de Milan sous l’empereur Théodose Ier.

4. Pourquoi cette ingérence de l’église dans les réjouissances populaires ?  Réponse : parce que ces jeux antiques comportaient des libations aux dieux grecs, pratique jugée comme païenne par l’église catholique romaine. 

5. Qui a convaincu le monde moderne à relancer les J.O., où et en quelle année ? Réponse : Le baron Pierre de Coubertin, à Paris (Sorbonne), lors du  congrès mondial des jeux olympiques de 1892. 

6. Combien d’athlètes participèrent-ils à la première olympiade moderne à Athènes en 1896 ?  Réponse : 241 athlètes

7. Quel est le nombre maximal d’athlètes actuellement autorisé à participer aux J.O. ? Réponse : 10.500 

8. Qui est le président du comité international olympique au moment des J.O. de Pékin ?  Réponse : le Belge Dr Jacques Rogge 

9. Où auront lieu les prochains jeux olympiques en été 2012 ? Réponse : A Londres (Royaume Uni) 

10. Depuis quand les jeux olympiques d’hiver existent-ils officiellement ?  Réponse : 1924. 

11. Que symbolisent les cinq anneaux olympiques entrelacés ? Réponse : les cinq continents de la terre

12. L’hymne officiel des J.O. est dénommé  Palamas- Samaras, pourquoi ?  Réponse : Parce que ces deux artistes grecs, en 1896, en ont composé l’un (le poète Kostis Palamas) les paroles et le second (Spyros Samaras, musicien) la musique. 

13. Les chinois, en 2008, le 8 août, ont lancé les J.O. à 8 heures du soir, 8 minutes et 8 secondes, heure locale de Pékin. Pourquoi la hantise de ce nombre 8 ? Réponse : En Chine le nombre 8 symbolise la prospérité et l’infini. 

14. Où est basé le Comité International Olympique ?  Réponse : A Lausanne, en Suisse

15. En quelle année eurent lieu les premiers jeux olympiques dans la Grèce antique ? Réponse : en 776 avant Jésus-Christ. 

16. Que symbolise la flamme olympique ?  Réponse : Certains parlent de la raison de l’esprit, la connaissance et la vie ; les autres disent qu’il s’agit de la loyauté, la paix et l’amitié. En tout cas, suivant l’esprit grec, il y a là la profonde valeur de la coexistence pacifique. 

17. Quand fut allumée pour la première fois la flamme olympique aux J.O. modernes ? Réponse : en 1928, aux  jeux olympiques d’été à Amsterdam (Pays-Bas). 

18. Qui a dessiné le drapeau olympique  et quand?  Réponse : Le baron Pierre de Coubertin, en 1913 -14. 

19. En quelle année la flamme olympique a fait le premier relais ? Réponse : en 1936, lors des J.O. d’été à Berlin. 

20. Quel continent n’a pas encore accueilli les J.O. ?  Réponse : l’Afrique.  © Janvier Quattor, 09 août 2008.

 =========================== 

Sécurité sociale ça vous intéresse?  Peut-être êtes-vous de ces personnes à la quête d’informations pratiques?  Ceci peut vous être utile.  http://fr.shvoong.com/books/guidance/1755683-la-sécurité-sociale-pour-qui 

 ============================

Minibook, tu as jamais vu? Moi oui. Et c’est curieux. Il y a quelques mois un ami me passait un tout petit doument en Néerlandais sur les droits fondamentaux dans l’Union Européenne. Un briquet (?) de deux centimètres et demi sur trois édité par BIOTOP. Comme je n’ai encore rien vu de pareil, je ne sais pas si d’autres blogueurs ont pu mettre la main sur de tels documents qui peuvent nous accompagner partout sans gêne. Et d’une utilité très pratique. Cela ressemble un peu à ces mini ordinateurs de poche dont on commence à nous venter les services.Y a-il d’autres publications de ce genre dans un tel format ? Faites-moi savoir. Janvier Quattor   

0 Réponses à “FOURRE-TOUT”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




CORENTIN RETTENBACH |
The Simple Life |
CFTC Arvin Meritor |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SOURCE DE VIE
| tout sur tout
| ecotrio